08 mai 2008

David S. Ware, We Insist

David S. Ware, il y a les inconditionnels (moi j'en suis) et ceux qui ne peuvent pas (j'en connais). Ces derniers n'ont pas assisté au concert qu'il a donné à Souillac en 2003 avec Guillermo E. Brown, William Parker et Matthew Shipp sur la Freedom Suite de Sonny Rollins. Ceci dit, un concert de Ware c'est toujours un événement. D'abord, parce qu'ils sont relativement rares, ensuite parce que c'est une expérience souvent incroyable. Sur des morceaux qui s'étirent, s'étirent, s'étirent, les musiciens se jettent dans la musique sans filet de sécurité, ni garde-fou. Improvisation collective, confiance dans les autres, souci de rebondir quand et comme il faut. Dans la galaxie du free, Ware a un positionnement exclusivement musical et semble refuser tout compromis. C'est peut-être pour cette raison qu'il suscite ou doute ou adhésion spontanée? C'est la raison pour laquelle, on va courir le voir au théâtre Garonne à Toulouse le 24 mai.
Et puisqu'il peut y avoir doute, il y a site. C'est ici.
Gilles

1 Comments:

Anonymous Gilles said...

On l'apprend en regardant le blog de David S. Ware. Une interview vidéo du saxophoniste est disponible en cliquant sur ce lien
http://www.unregardsurlemonde.net/article-18002340.html

19:23  

Enregistrer un commentaire

<< Home