22 juillet 2020

Vous prendrez bien un petit peu de jazz ?



Samedi 18 juillet, le cinéma Le Paris et son gérant Eric Lauretta, a repris à son compte la diffusion du film Amazing Grace, captation de services religieux de la grande Aretha Franklin. Nos « messieurs cinéma », Eric et Gilles avaient préparé la soirée en invitant Richard Copans, lien entre le cinéma, réalisateur et producteur reconnu et Sim Copans qui, par son émission Fleuve Profond des années 40 et 50 a initié les auditeurs aux gospel songs. Une cinquantaine de spectateurs pour cette soirée masquée, ont assisté à la séance suivie d’un débat. Merci à Eric Lauretta !


Mardi 21 juillet, la municipalité de Souillac et son adjoint à la culture Claude Rabuteau, que l’association pour le festival de jazz « Sim Copans » de Souillac remercie, a repris à son compte l’animation que nous avions prévue. Avec le quintet Dollar et son caissier chef Jean-Pierre, on a eu droit à des échos d’USA, en route pour l'usine Pivaudran où nous accueillait Marc Pivaudran, partenaire 2020 malgré l’annulation de Souillac en jazz. Nous partîmes en Floride écouter le jazz de Miami, la Traction du jour, c’était la trompette de Fred, on croyait entendre le son du jeune talentueux Hermon Mehari ! Au Musée de la Vieille Prune, Philippe Denoix et ses hôtes, eux aussi partenaire 2020 ont fait un Triumph à la fois pour remercier Frédo et  aux musiciens qui terminèrent leur déambulation par un coup de Pistons des Périgordins sur les allées Verninac, notre place de la Concorde à nous, mais moins de monde que le 14 juillet à Paris … on se serait cru un soir d’ « April in Paris » ! mais pas de juillet à Souillac.

 

09 juillet 2020

Amazing Grace au cinéma le 18 juillet


Le cinéma Le Paris de Souillac propose,
en accord avec l’Association pour le festival de jazz « Sim Copans » de Souillac samedi 18 juillet à 20h30

Amazing Grace - Aretha Franklin
d’Alan Elliott et Sydney Pollack


Aretha Franklin nous a quittés en 2018. Elle avait enregistré en live son célèbre album "Gospel Songs" en janvier 1972 dans un modeste temple de l'église baptiste du quartier de Watts à Los Angeles à l'occasion de 2 offices religieux devant un public constitué essentiellement   de paroissiens. En plus d'avoir été un jalon musical indiscutable ce fut aussi un succès planétaire immédiat en terme de reconnaissance et de vente. On savait moins que ces 2 concerts firent l'objet de captations cinématographiques au plus prés sous la direction de Sidney Pollack en vue de la réalisation d'un film. Hélas, une erreur technique sur la synchronisation entre l'image et le son avait anéanti le projet de réalisation, envoyant les 30 heures de rush dans les archives de la Warner Bros. 20 ans plus tard le production Alan Elliot rêva de relancer le projet en accord avec Sydney Pollack avant sa mort. Il y  travailla avec acharnement jusqu'en 2007 allant jusqu'à  racheter les bandes sur ses propres deniers, date à partir de laquelle les nouvelles techniques de numérisation permirent enfin de franchir efficacement les obstacles. Mais le destin continua à frapper puisque Aretha Franklin bien que satisfaite par le résultat s'opposa néanmoins pour des raisons personnelles  à la diffusion de ce documentaire jusqu'à son décès en aout 2018. Rapidement les ayant droits  donnèrent  leur feu vert et le documentaire fut enfin diffusé dans les salles de cinémas du monde entiers.  
Il s'agit d'un documentaire réduit à 1h30 pour une durée initiale de 3h30 issues par montage des 30 heures de rush conservées. Il met en jeux 4 protagonistes en forte interaction:  Au centre Aretha vêtu d'une robe blanche, au piano puis au pupitre du prêche, extrêmement concentrée  au sommet de son génie vocale. A l'arrière les choristes du Southern California Community Choir, dynamiques et impliqués. L'orchestre habituel de Aretha. Le révérend Cleveland qui officie et chante. Et enfin un public de fidèles convaincus  qui interagit en scandant, chantant et dansant. Un document musical d'une très grande intensité émotionnelle qui atteint son paroxysme au moment de l'hymne Amazing Grace. Un moment de grâce où beaucoup pleurent y compris Aretha terrassée par l'émotion. Ce document a mis presque 50 ans pour nous parvenir.
Un débat sur les documents filmés mais aussi autour de Sim Copans,  qui a animé des émissions de radio sur les negro spirituals et gospel songs,  animé par Richard Copans producteur de cinéma, réalisateur et des membres de l’association, clôturera cette séance.

29 juin 2020

Des reports hors saison et en juillet 2021


Souillac en jazz été 2020 a été annulé et reporté en partie, comme annoncé le 30 avril dernier.
L’association, soucieuse de rester en contact avec ses spectateurs, ses partenaires publics comme privés qui l’accompagnent dans cette crise épidémique, les artistes, techniciens et ses bénévoles, a décidé de proposer deux rendez-vous hors saison en acoustique.
Le dimanche 11 octobre 2020 à 17h au palais des congrès, Souillac en jazz accueillera le trio You, sélection Jazz Migration 2020, qui devait jouer le vendredi 24 juillet de cette année. L’association est membre de l’AJC , réseau de diffuseurs français et européens, qui porte en son sein l’unique dispositif d’aide à destination de musiciens émergents de la scène jazz française ; une scène vivante, riche et des plus singulières en Europe qu’il importait de faire découvrir au plus grand nombre.
Ce concert aura lieu dans le cadre du protocole de l’État dans l’organisation des spectacles, que ce soit en distanciation physique (nombre de places limitées ou en gestes barrières, en vigueur à cette date.
Le dimanche 21 mars 2021 à 17h au palais des congrès, le festival invite le pianiste Edouard Ferlet, qui devait se produire cet été le 23 juillet avec son quartet Altérité. Il viendra en solo présenter Think Bach, le musicien de jazz offre une réinterprétation de l’œuvre de Jean-Sébastien Bach, jouant avec les structures et la libre improvisation de sa musique. «Le jazz et Bach en sortent transfigurés dans l’improvisation autant que dans la lecture rigoureuse.»  - Télérama ffff
Trois autres concerts qui devaient avoir lieu cet été 2020 sont reportés pour le 45e festival du 17 au 24 juillet 2021 : Gonam City, Daniel Erdmann’s Velvet Revolution et Yaron Herman trio.
Cette programmation sera augmentée de trois ou quatre concerts supplémentaires.
Le concert gratuit du Wilfried Touati Quartet en partenariat avec la mairie de Pinsac est reporté également en juillet 2021 comme les prestations de Toultoutim et des Bawling Cats dans les rues et places de Souillac ainsi que l’exposition de Jean-Pierre Rodrigo-Subirana « My favorite things ».
Par ailleurs Souillac en jazz sera présent auprès de Cauvaldor pour Résurgence IV en novembre et de Scénograph en vallée de la Dordogne pour plusieurs concerts de jazz dans la saison 20/21.


You (Héloïse Divilly batterie, Linda Olah voix, Guillaume Magne guitare)
Suède, France
Bien qu’en acoustique, You est un trio explosif ! C’est dans un univers de folksongs, pièces instrumentales et chants de poètes que l’on voyage avec la chanteuse suédoise Linda Olah, le guitariste Guillaume Magne et la batteuse Héloïse Divilly. L’écriture de la batteuse invite à l’univers de la musique pop et de la création instantanée, les trois musiciens nous emmènent dans une lande imaginaire pétillante !
« You est de ces groupes qu’il faut absolument voir sur scène, pour l’énergie déployée. »
Franpi Barriaux, Citizen Jazz
Concert dans le cadre du dispositif Jazz Migration



01 juin 2020

jazzez-vous sur radiopac.fr samedi 6 juin à 14h

A défaut d'être "vivant", le jazz est radiophonique avec l'émission "Jazzez-vous" d'Hubert Bouysse sur radiopac.fr. Ce sera la 1556e samedi 6 juin !
Au menu de ma chronique mensuelle, mon journal de confinement jusqu'au 10 mai, les nommés des prochaines Victoires du jazz, notamment les trois voix, venues toutes les trois ces trois dernières années dans la saison d'hiver de Scénograph : Lou Tavano, Leila Martial et André Minvielle, on n'est pas un peu fier en vallée de la Dordogne ! et des nouvelles du jazz : on parlera Joachim Govin, Jean Rochard, Lada Obradovic, Stéphane Grappelli, Ambrose Akinmusire, Guillaume Perret, Terri Lyne Carrington, Archie Shepp, Ran Blake, Marshall Allen, nous rendrons hommage à Lucky Peterson et Jimmy Cobb dernier membre du Kind of Blue à disparaître. On parlera covid19, The Eddy et on écoutera Kühn, Jenny-Clark, Humair, John Scofield, Sun Ra, Herbie Hancock et bien sûr Miles Davis / Jimmy Cobb sur So What.
Robert Peyrillou

04 mai 2020

Souillac en jazz reporté en 2021


Avec tristesse, l’Association pour le festival de jazz « Sim Copans » de Souillac a décidé de reporter son festival qui devait se dérouler du 18 au 25 juillet prochain.
Le 45e « Souillac en jazz » se déroulera du 17 au 24 juillet 2021
et nous sommes déjà  impatients de vous retrouver à nos côtés.
Afin d’avoir la visibilité nécessaire à la poursuite de notre travail, il était nécessaire de réunir certaines conditions essentielles : la garantie des règles sanitaires strictes pour préserver la sécurité de nos bénévoles, de notre public, de nos artistes (certains pouvaient être empêchés suite aux restrictions de circulation dans l’espace Schengen), de nos prestataires. Il est de notre responsabilité de garantir la santé de tous. Il était également nécessaire d’avoir l'autorisation des autorités publiques et le soutien de nos partenaires publics mais aussi de nos partenaires privés qui subissent également une situation de crise sans précédent. 
Les risques sont trop importants et une annulation au dernier moment  compromettrait non seulement le festival 2020 mais également le devenir de notre association. La santé de la population l’emporte bien évidemment sur toutes les autres considérations, notre festival s’adresse à tous les publics, vulnérables ou non, et chacun doit pouvoir venir à Souillac sans la moindre crainte de cette pandémie, le jazz est une musique qui rassemble et qui ne discrimine pas les publics. Il ne serait pas concevable d’aller à la crèche et de ne pas aller à l’EHPAD comme chaque année par exemple.
Nous travaillons d’ores et déjà à reporter certains concerts hors saison et en juillet 2021.
Nous communiquerons rapidement auprès des spectateurs ayant réservé leurs billets.
Nous soutenons tous les professionnels de santé durement éprouvés depuis plusieurs semaines, certains de nos bénévoles en font partie, comme d’autres salariés des transports ou de l’alimentation.

Je salue l’engagement des bénévoles sur le pont depuis septembre dernier et m’associe à leur grande déception et je remercie pour leur compréhension les artistes et techniciens et pour leur soutien tous nos partenaires et prestataires.
Robert Peyrillou, président et directeur artistique